ACCEDER A LA PAGE DE TÉLÉCHARGEMENT DE LA DOCUMENTATION 
Téléchargez toute la documentation du projet ACCESS. Le rapport de l'évaluation par les pairs d'ACCESS est disponible en anglais et en français. Les autres documents sont en anglais uniquement. Vous pouvez télécharger chaque document séparément ou leur totalité compressée au format ZIP.

Access peer review report (PDF)


Access peer review report framework (PDF)


Access city reviews and good practises (PDF)


Background materials (PDF)




BIENVENUE
ACCESS Outil d’Autoévaluation est un questionnaire en ligne qui permet aux travailleurs auprès des jeunes et aux décideurs locaux d’avoir une réflexion sur leurs pratiques quotidiennes, en s’appuyant sur les résultats recueillis lors des visites de pairs de chaque pays partenaires. Cet outil peut être utilisé pour identifier les domaines à développer et déterminer les forces, tout en évaluant les ressources et structures d’organisations qui encouragent ou qui freinent la participation politique des jeunes. 

Les affirmations utilisées dans l'outil d'auto-évaluation laissent transparaître les idéaux promouvant la participation de la jeunesse migrante à la société. Ils sont résumés autour de cinq facteurs clé: participation, impact, motivation, confiance et appartenance, capacités et connaissances, stratégie. Les affirmations sont basées sur de nombreuses recommandations et recherches menées par le Conseil de l'Europe, la Commission pour l'égalité et les droits de l'Homme, les instituts pour la recherche et l'analyse sociales et le réseau de recherche sur la jeunesse. Une fois le questionnaire rempli, l’utilisateur aura la possibilité de télécharger le document qui permettra de le positionner dans un groupe défini. Ce document inclura également le résumé des forces et des bonnes pratiques recueillies pendant toute la durée du projet ACCESS. 

Pour utiliser ce questionnaire il n’est pas nécessaire de s’inscrire ou de communiquer ses données personnelles. Toutes les données recueillies, telles que les réponses aux questions, sont entièrement anonymes. Ces données seront utilisées uniquement pour l’analyse, effectuée de manière anonyme. 

Avant de commencer, l'utilisateur devra choisir une ville pour comparaison. Ce choix aura une influence sur les forces et bonnes pratiques mises en lumière une fois le questionnaire complété. L'utilisateur aura également la possibilité de comparer les résultats d’autres villes partenaires du projet. 




L’évaluation par les pairs
L’évaluation par les pairs est une méthode permettant de partager les acquis et les outils multi-méthodologiques d’évaluation des pratiques, et d’analyser les politiques d’après une série d’objectifs. Cette approche multi-méthodologique permet aux pairs d’isoler les qualités et limites individuelles, et fournit des conseils détaillés sur les améliorations à apporter. L’évaluation par les pairs élargit les possibilités d’apprentissage, renforce l’échange des acquis, et fournit à chacun les moyens de s’auto-évaluer et de progresser.

Elle offre aussi une plateforme de discussion entre les acteurs et autres parties concernées dans la procédure d’évaluation. L’évaluation crée de nouvelles perspectives et procédés de travail et encourage à la discussion. De plus, les pairs y ayant pris part transmettront les bonnes pratiques à leur propre environnement de travail et enrichiront ainsi les compétences au travers des pays. Les pairs évaluateurs passent en revue les pratiques et politiques en tant qu’autorité extérieure, ce qui rend possible une évaluation critique et pertinente de l’organisation d’accueil.

L’organisation évaluée reçoit sur ses pratiques et politiques des commentaires circonstanciés, qui sont autant d’indications réalistes et pratiques sur les efforts à fournir en vue d’améliorer les domaines lacunaires.

L’évaluation par les pairs d’ACCESS

L'évaluation par les pairs a été spécialement conçue pour correspondre aux objectifs du project ACCESS et répondre aux besoins des pays partenaires. Le but de l'évaluation par les pairs était de sensibiliser les municipalités aux avantages et limites de leurs pratiques, programmes et politiques visant à inclure les jeunes migrants dans les processus décisionnels, et conséquemment de donner à ces municipalités les moyens de travailler vers plus d'intégration de la jeunesse migrante.

L'évaluation par les pairs comprend cinq facteurs clé recouvrant un large ensemble d'idéaux relatifs à la participation active des jeunes migrants.

Les 5 facteurs clé sont:
1.Participation
2.Impact
3.Motivation, confiance et appartenance
4.Capacités et connaissances
5. Stratégie


Les idéaux dont il est question correspondent aux objectifs du projet et servent d'indicateurs dans l'analyse. Les équipes de pairs évaluateurs sont composées des partenaires municipaux et de jeunes migrants investis dans chaque pays part au projet. Les équipes de pairs ont été sélectionnées en fonction de leur connaissance en matière de participation des jeunes et ont de ce fait apporté leurs propres perspectives et expertises en contribution à la discussion. La méthodologie comprenait une large variété d'entretiens auxquels ont pris part 20 intervenants internes et 20 intervenants extérieurs de chaque pays participant. Durant les trois jours qu'ont duré les visites d'évaluation, les équipes de huit pairs ont conduit les entretiens, fourni des analyses basées sur chaque entretien et argumenté leurs conclusions sur la ville évaluée. En outre, les groupes représentant les jeunes, organisés autour de projets, ont analysé et commenté les résultats et émis des suggestions sur les moyens d'action potentiels dans leur ville.

Pour en savoir plus au sujet des névaluations des villes d'ACCESS

Se basant sur les résultats des évaluations par les pairs, ACCESS a développé un outil d'auto-évaluation en ligne. Cet outil offre aux responsables de la jeunesse sur le terrain et aux décideurs, des mises en contexte, et les amène à réfléchir à leurs pratiques par rapport aux résultats issus des évaluations.

L'outil peut-être utilisé non seulement à des fins formelles telles que l'identification des formes et domaines nécessitant des améliorations, mais également pour évaluer les ressources et les structures des organisations capables de renforcer ou limiter la participation des jeunes. Commencer avec l’Outil d’Autoévaluation
Participation politique
Dans le cadre du projet ACCESS, la participation politique des jeunes migrants a été, en soi, comprise de manière plus complète que la simple participation aux processus électoraux. S’agissant uniquement des formes traditionnelles de participation, telles que le vote ou l’adhésion à un parti politique, les jeunes semblent passifs. L’engagement politique devrait être perçu comme un processus à facettes multiples, qui reconnaît l’existence d’un champ de la vie politique élargi – au-delà de la notion étroite de démocratie représentative et des formes institutionnalisées d’engagement politique. Pourquoi la municipalité devrait-elle s’intéresser aux opinions des jeunes ? Il y a plusieurs bonnes raisons à cela. Premièrement, les jeunes sont des résidents et ont un droit de participation. Deuxièmement, la démocratie participative impose l’éducation dès le plus jeune âge, qui conduit à une participation active à l’âge adulte. Troisièmement, les jeunes sont des experts en ce qui concerne leurs propres conditions de vie, et être à leur écoute permet de leur offrir de meilleurs services. La participation peut être envisagée et débattue selon deux angles étroitement liés mais différents. Une première signification est l’acte de prendre part à la société et d’y être intégré, de jouer un rôle actif, de travailler ou d’étudier, et d’avoir accès aux services publics – autrement dit, tout le contraire de l’exclusion sociale. Ces éléments sont souvent utilisés lors de la défense du droit de participation des jeunes et de la population migrante. L’autre sens donné à « participation » est plus politique, en ce qu’il évoque une action visant à avoir un impact sur les décisions, à prendre des initiatives et à lutter pour la réalisation de certains objectifs. Dans l’évaluation d’ACCESS, l’accent est mis sur ce dernier sens du terme. L’élaboration du cadre destiné à conduire l’évaluation par les pairs d’ACCESS a commencé par le recensement des formes possibles de participation politique. Tout d’abord, il était important de comprendre clairement les diverses dimensions de la participation.

Dimensions de la participation
- La participation politique peut avoir lieu dans des sphères formelles ou informelles.
- Il existe de nombreux forums et moyens de participation.
- Les règles des forums de participation peuvent être fondées sur le droit, les accords ou les pratiques.
- Certains forums sont ouverts à toute personne intéressée, tandis que d’autres sont réservés à la plupart des résidents ou citoyens.
- Certains forums sont de portée générale, et d’autres spécialement dédiés aux jeunes.
- L’action politique peut être collective ou individuelle.
- La participation peut avoir lieu par voie d’invitation (de haut en bas) ou volontairement (de bas en haut).
- L’action politique peut être menée en réaction à un événement ou de façon proactive.
- Les agents politiques peuvent agir de manière autonome ou dépendre d’autres initiateurs ou décideurs.

Hormis les dimensions de la participation, il existe plusieurs formes de participation, et il importe de les garder à l’esprit lors de l’examen de la participation des jeunes.

Formes de participation

Participation representative: La participation représentative est réalisée par l’intermédiaire de divers organes de décision, par lesquels des membres sont élus. Dans ce contexte, il est possible de participer en votant, en se portant candidat ou en faisant campagne pour un certain candidat ou un parti. Les conseils de la jeunesse peuvent également constituer des exemples de participation représentative.

Participation via la presence: La participation des jeunes via la présence fait référence à leur présence au sein d’organes de décision composés d’adultes, par exemple en tant que représentants de conseils de la jeunesse en droit de participer (passivement ou activement) aux conseils municipaux ou aux réunions de comités.

Participation fondée sur le plaidoyer: La participation fondée sur le plaidoyer se réfère à la représentation des jeunes par des adultes, tels que le Médiateur pour l’enfance et le Conseil consultatif des affaires de la jeunesse.

Participation fondée sur un projet: Au titre de la participation fondée sur un projet, les jeunes sont consultés et impliqués dans la planification ou la mise en œuvre d’un projet limité dans le temps (par exemple, l’aménagement de cours de récréation). L’organisation de leur participation relève de l’autorité compétente.

Participation ouverte: Dans le cadre de la participation ouverte, toutes les parties prenantes ou personnes intéressées sont consultées via Internet ou à l’occasion de forums, de tables rondes, d’auditions publiques et autres manifestations.

Participation deliberative: Par « participation délibérative », on entend des dialogues structurés entre les décideurs et les jeunes, qui visent à la prise de meilleures décisions via de larges débats et examens, ou, plus généralement, sur l’élaboration collective de la décision.

Militantisme: Le militantisme fait référence à une action directe auto-organisée en dehors d’institutions officielles (par exemple, via des campements de manifestants, le théâtre, la musique ou les graffitis). Les autres formes de militantisme incluent les manifestations de mobilisation, le consumérisme responsable et le militantisme expert.

Pour plus d’informations concernant les facteurs clé et les formes de participation dans le cadre du rapport d’évaluation par les pairs d’ACCES
Citoyenneté active: Soutenons la jeunesse migrante dans la vie politique (ACCESS)
ACCESS est un projet qui cible les jeunes migrants et issus de l’immigration, vivant en Finlande, Espagne, France, Roumanie et République Tchèque. Le projet encourage ces jeunes citoyens à participer activement aux domaines de la vie politique qui leur importent. L’objectif est d’informer les jeunes adultes sur les opportunités s’ouvrant à eux grâce à l’engagement citoyen et son impact sur la communauté.

Ce projet s’inscrit dans une dynamique d’amélioration et de consolidation d’une participation citoyenne active des jeunes, s’appuyant sur un renforcement des connaissances des enjeux politiques. Cela permettra le développement de nouvelles approches participatives de ces jeunes adultes, tant au niveau local, national qu’européen.

Parmi les principales composantes du projet nous citerons : le renforcement des capacités des jeunes dans la participation politique et citoyenne active ; la transmission d’outils aux municipalités pour intégrer la jeunesse dans le processus décisionnel ; la création de réseaux et la sensibilisation à leur utilisation.
MARSEILLE
En vue de soutenir et de consolider la participation active des jeunes dans leur vie de citoyen, les groupes ont mené plusieurs activités à Marseille.

Les groupes se sont régulièrement réunis autour de discussions centrées sur des sujets tels que la citoyenneté, la jeunesse et la démocratie participative, en ne limitant pas la participation politiquedes jeunes migrants au seul processus électoral mais en élaborant aussi une approche les incluant dans les divers processus décisionnels. L’objectif de ces rencontres était de créer des nouveaux modèles de participation active dans la vie politique tant au niveau local, national qu’européen.

Certaines problématiques ont été soulignées à plusieurs reprises, notamment une certaine pusillanimité dans les actions destinées à encourager les jeunes migrants à participer au processus décisionnel et les conséquences que cela induit sur leur contribution à la vie en société. Il a aussi été noté que la communication entre les jeunes et les acteurs locaux, régionaux et nationaux pourrait être plus appuyée.

Plusieurs rencontres interactives entre les jeunes et les acteurs politiques de terrain ont été organisées pour permettre aux jeunes migrants de devenir des citoyens politiquement actifs en contribuant à la prise de décisions et en favorisant la création de nouvelles politiques envers la jeunesse.


Image Map